• ro
  • en
  • hu
  • fr
  • it
  • Je n’ai qu’un seul désir

    Je n’ai qu’un seul désir:
    Sous le couchant d’éther
    Qu’on me laisse mourir
    Près du bord de la mer
    Que mon sommeil soit doux
    Et le vieux bois voisin,
    Que mon ciel soit serein
    Dessus les eaux partout.
    Je ne veux de drapeaux
    Ni de riche cercueil,
    Mais seul un lit de feuilles
    Fait de jeunes rameaux.
    Que personne après moi
    Ne pleure à mon chevet:
    Seul l’automne m’envoie
    Le chant de sa forêt.
    Quand tombent cristallins
    Les ruisseaux qui bruissent
    Que l’or de lune glisse
    Aux cimes des sapins
    Que la clochette franche
    Pénètre le vent froid
    Que le tilleul sur moi
    Secoue sa sainte branche

    Et comme à l’avenir
    Ne serai plus errant
    Me couvrira le temps
    Aux flots des souvenirs.
    L’étoile qui surgit
    De l’ombre des mélèzes,
    Sourira bien aise
    Comme éternelle amie.
    Gémira l’âpre chant
    Que soulève la mer…
    Je ne serai que terre
    Dans mon trist néant.

     

    Traducere de Elena Velicu